Chacun est propriétaire – et responsable – de sa trace informationnelle

Car in fine, c’est bien aux individus que revient la patrimonialité des données. Il y a en tout cas toute une éducation à faire pour que chacun ait conscience que sa trace informationnelle lui appartient, et aussi qu’il en est responsable.